{Chronique} Rattrape-moi de Maritza Jaillet

Résumé

Maritza jaillet rattrape moi

ROMANCE DYSTOPIQUE

« Rattrape-moi » est une novella publiée par les éditions Livresque et qui mélange la romance à la dystopie.

 

Très attachée à sa famille, surtout à son père, depuis que sa mère les a abandonnés, Morgane est une jeune femme active sans histoire, jusqu’au lendemain du mariage de sa petite sœur.

Non seulement, elle se réveille auprès d’un inconnu qui semble tout savoir d’elle, mais en plus, ses proches ont disparu.

Prise de panique, Morgane n’aura de cesse de les rechercher, avec une complication de taille : l’inconnu du matin.

L'auteure

Maritza est auteure depuis qu’elle sait tenir un crayon (comme elle aime si bien le dire). Pour elle l’écriture est une manière de communiquer avec les autres. Et dans cette novella, elle y aborde des thèmes très variés tels que le changement climatique, la technologie, le féminisme, l’endettement, les addictions, la famille, la royauté et la loyauté.

Si vous voulez la voir, voici ses réseaux

Twitter : @MaritzacocoJ

Facebook : Maritza

Instagram : maritzaj_autrice

Youtube : Tatanexua

 

Pourquoi a-t-elle écrit cette œuvre ?

« Suite à un défi d’une amie autrice. Puis j’en ai parlé avec ma sœur (la dernière), qui m’a dit qu’elle aimerait bien une romance aventure et non un truc nian nian (on déteste cela). Je voulais écrire une romance à ma sauce, c’est-à-dire, comment je vois une romance, sans relation toxique, sans clichés redondants, respectueuse également. »

Quelles sont ses inspirations ?

« J’ai lu quantités de romances, j’ai regardé des films romantiques -certains étaient drôles c’était moins pire que ce que j’imaginais-, des téléfilms aussi en replay… pour cet ouvrage je m’étais dit allez je fais un plan. J’ai mis une bonne semaine pour tout cadrer, cependant au bout de quelques chapitres, mes persos n’en faisaient qu’à leur tête ! C’était intenable, ils n’avançaient pas comme je l’avais souhaité au départ. Donc adieu plan ! »

Évaluation

A. La couverture, réalisée par Thibault Benett

  1. La couverture présente un joli paysage avec des arbres, de nuages et un premier plan qui montre les personnages principaux. Le seul bémol que je lui trouve est la présence constante du rouge qui rend le tout un peu fade.
  2. La scène est bien en raccord avec une partie de l’histoire. De plus, le train est un transport assez bien utilisé dans celle-ci.

 

B. La forme

  1. Plusieurs niveaux de langage sont utilisés, allant du langage familier au langage soutenu selon le personnage. Le texte est fluide et la syntaxe est plutôt correcte.
  2. Les dialogues sont très bien dosés. Les personnages ont bien des choses à se dire, les dialogues ne sont pas là pour meubler.
  3. Les descriptions sont assez bien faites, On s’imagine bien les lieux visités par les personnages et eux-mêmes sont bien décrits.
  4. La présence de figures de style simples permet de comprendre facilement le texte.
  5. J’ai noté quelques fautes, mais sur 168 pages, cela ne représentent même pas 6% de l’ouvrage. Cela n’impacte pas sur la qualité de l’écriture.
  6. L’alternance entre les phrases longue et courtes permet une lecture très fluide.

 

C. Le fond

  1. L’environnement semble bien maîtrisé ainsi que la gestion du temps. Rien ne m’a choqué d’un point de vue physique (en termes de lois), excepté le fait que Mathieu ait su se jeter sur son adversaire suite au coup de barre sous les genoux.
  2. On apprend à connaître les personnages au fil de la lecture. Le développement se fait assez lentement. On en sait plus à chaque chapitre.
  3. Concernant les faits réels, quelques éléments ont été utilisés pour la description des meubles, des décors, des vêtements, créant ainsi un univers plus réaliste.
  4. Conformément au point précédent, des recherches ont bien été faites afin de donner du poids à l’histoire (ex : meuble Louis XV, tableau de Rembrandt, etc.).

Conclusion

A. Points positifs

  • Personnages intrigants
  • Le côté dystopique qui dynamise la romance
  • Les descriptions bien écrites
  • La fluidité de lecture
  • La cohérence du récit

 

B. Points négatifs

  • Des passages qui auraient mérité d’être plus approfondis (toutefois des scènes ont été malheureusement coupées suite au travail éditorial)
  • Une fin précipitée

 

MON AVIS

C’est une novella qui se lit assez vite. On suit les aventures de Morgane et l’enquête de Mathieu. À chaque chapitre, on a envie d’en savoir plus, ce qui fait qu’on enchaîne les pages rapidement sans réellement s’en rendre compte.

Déconseillé aux moins de 16 ans en raison de scènes violentes et de deux ou trois scènes osées (bien qu’elles ne soient pas étendues, ni vulgaires).

 

Note globale :  4,25/5

Rapport qualité/prix : le prix est de 12,90€. C'est raisonnable compte tenu de la qualité de l’œuvre.

 

Ce roman est disponible sur Amazon ou sur Livresque éditions.

 

Retrouvez la chronique de "Noël au Royaume du Cid" sur la page suivante : {Chronique} "Noël au Royaume du Cid" de Maritza Jaillet.

Date de dernière mise à jour : 2021-03-17

Ajouter un commentaire

Anti-spam