Le plan synoptique

Coralie Fouriau Par Le 2021-01-04 2

Dans Écriture

Pencil 1891732 1920

Source image : congerdesign de Pixabay

Quand on fait une démarche auprès d'une maison d'édition, il se peut arriver que celle-ci vous demande de lui fournir un synopsis de votre livre. Et souvent les auteurs débutants se demandent « c’est quoi un synopsis ? » et « comment on en écrit un ? » On fait une recherche, on griffonne sur son cahier de brouillon, cela ne convient pas on efface, on recommence. C’est un vrai casse-tête.

Je vais vous expliquer brièvement et vous dire comment aborder autrement ce document que comme un simple fichier à envoyer en maison d’édition.

Définition

Selon le CNRTL, le plan synoptique est relatif à une synopsis ; en synopsis ; qui donne par sa disposition une vue générale (des parties) d'un ensemble que l'on peut ainsi embrasser d'un seul coup d'œil.

Pour faire simple, le synopsis est un plan où l’on va retrouver les idées principales de votre œuvre.

Pourquoi ce document est demandé par les maisons d'édition ?

Le synopsis va permettre à la maison d'édition de savoir en un coup d'oeil si votre livre correspond à sa ligne éditoriale ou pas. Ce document lui facilite la sélection. Attention, il ne faut surtout pas le confondre avec le résumé. Un résumé est le texte qui se retrouve en 4e de couverture, il est plus vague et ne dévoile en rien la fin de l'histoire. Son rôle est de titiller la curiosité du lecteur, de lui donner envie de lire votre livre. Rien à voir avec un synopsis qui lui, dévoile toute l'histoire jusqu'à sa fin.

Petit conseil avant de commencer

Je vous conseille vivement de créer ce genre de plan avant la rédaction de votre récit pour au moins trois raisons :

  1. Nous allons placer les idées du brainstorming dans un ordre logique.
  2. Nous écrirons la trame principale avec les personnages principaux (voire secondaires), on garde ainsi le fil conducteur de l’histoire.
  3. Nous aurons ainsi nos notes sous la main en cas de panne d’inspiration.

Eh oui, avoir un plan peut aider à faire face au syndrome de la page blanche. Comme le dit Céline H. dans sa vidéo « Mes conseils pour écrire votre roman », quand on sèche, on a un support sur lequel s’appuyer. Et je suis tout à fait d’accord de ce côté-là ; avoir mon plan près de moi quand j’écris me rassure.

Comment construire un synopsis ?

Schématiquement parlant, il se présente la plupart du temps de cette manière :

 

Synopsis de « TITRE DU ROMAN » de « NOM DE L’AUTEUR »

Le genre de l'oeuvre

 

Chapitre 1 - Titre (provisoire ou pas)*

  • Idée (ou « Scène ») n°1 : développer en deux ou trois lignes.
  • Idée (ou « Scène ») n°2 : développer en deux ou trois lignes.
  • Idée (ou « Scène ») n°3 : développer en deux ou trois lignes.

Chapitre 2 - Titre (provisoire ou pas)

  • Idée (ou « Scène ») n°1 : développer en deux ou trois lignes.
  • Idée (ou « Scène ») n°2 : développer en deux ou trois lignes.
  • Idée (ou « Scène ») n°3 : développer en deux ou trois lignes.

Etc., etc.

* Provisoire dans le cas où vous feriez ce plan avant d'écrire votre histoire. Si vous le faites en vue de l'envoyer en maison d'édition, il est préférable que les titres de chapitres soient définitifs.

Le nombre d'idées dans mon exemple n'est pas figé. Si vous avez deux scènes par chapitre, c'est bien aussi. Personnellement, je pense qu'il est préférable de ne pas excéder les trois idées par chapitre au risque que cela devienne trop fouillis. Avoir au minimum deux scènes par chapitre permet de développer aisément son histoire. Si vous faites le choix de n'avoir qu'une seule scène par chapitre, veillez à ce qu'il soit bien écrit afin d'éviter qu'il soit trop pauvre.

Si on fait une petite recherche sur internet, il est dit qu’un synopsis ne doit pas dépasser trois pages. Attention ! Ne cherchez pas à influencer la maison d'édition. La formulation doit rester neutre et retranscrire fidèlement votre histoire.

 

Plus concrètement, qu’est-ce qu’on écrit dans le synopsis ?

Un bref résumé des actions et les personnages concernés (souvent les principaux, parfois les secondaires si besoin) et c’est tout. Si vous comptez l’envoyer en maison d’édition et que cela est demandé, n’oubliez pas d’inclure vos coordonnées. En revanche, si vous passez par l'autoédition, vous pouvez vous permettre d’ajouter un ou deux détails, mais faites attention à ne pas l’alourdir.

Le fait que le plan soit très léger permet de laisser libre cours à son imagination. Sa souplesse peut donc aussi bien convenir aux auteurs architectes qu'aux auteurs jardiniers.

En somme

Pour finir, je trouve que le plan synoptique est un excellent outil pour l’écrivain. Il aide à garder le cap vers sa destination (c’est-à-dire la fin de l’histoire) avec en prime le synopsis à porté de main en cas de besoin.

Aussi, de par son aspect synthétique, il permet une certaine liberté lors de l’écriture d’un ouvrage. Je conseille vivement de le rédiger dès le départ (sans oublier de le mettre à jour lors des phases de réécritures). Vous serez beaucoup plus serein lorsqu’une maison d’édition vous demandera d’accompagner votre lettre d’un synopsis.

 

Je souhaite remercier Maritza Jaillet pour le complément d'informations, notamment pour la partie sur la confusion entre le synopsis et le résumé ainsi que pour la vérification du présent article.

 

Merci à vous de l’avoir lu. Je vous souhaite bon courage !

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Maritza

    1 Maritza Le 2021-01-05

    C'est très bien ton article ♥.♥ ça explique bien ce qu'est un synopsis surtout au sens "synopsis" du terme. Après bien sûr y a des ME qui formulent "synopsis" mais dansun autre sens et c'est souvent indiqué (par exemple : écrivez un synopsis soit un plan détaillé de votre histoire avec évolution des persos et des relations) ce qui perturbe pas mal les auteurs débutant d'ailleurs :')) !
    En tout cas ton article est clair et limpide ♥.♥
    Coralie Fouriau

    Coralie Fouriau Le 2021-01-05

    Merci pour ton retour Maritza. Moi-même ça m'avait perturbé aussi. Et c'est tout récemment que je me suis aperçue qu'en réalité, le synopsis était sous mes yeux depuis le début car, en effet, j'écris ce fameux plan avant de me lancer dans l'écriture. Et il est possible que ce soit le cas d'autres auteurs mais sur l'instant on ne s'en rend pas forcément compte.

Ajouter un commentaire

Anti-spam