Titre : français ou anglais ?

Coralie Fouriau Par Le 2022-01-07 0

Dans Édition/Promotion

C’est une question qui revient souvent au sein des communautés d’auteurs. Faut-il préférer un titre en français ou en anglais ? Lire le nom de son ouvrage avec des sonorités anglophones ajoute du charme au livre, c’est certain. The Kingdom of Placida, c’est très joli en effet. Néanmoins, j’avais choisi à cette époque-là (en 2017) de nommer mon livre Le royaume de Placida, tout naturellement. 

Pourquoi écrire mon titre en français ?

La première raison est tout simplement parce que je suis française. Il était donc normal pour moi d’écrire mon titre en français et non en anglais. Ensuite, vous allez sûrement penser que je suis trop patriote mais j’aime ma langue maternelle, même avec ses quelques particularités étranges.
Enfin, à ceux qui voudraient opter pour un titre en anglais, j’aimerais vous dire ceci. Lorsque je me rends sur un site de vente de livres, la première chose que je regarde est la couverture des ouvrages. C’est elle qui va me donner le ton du roman proposé. Même si on dit qu’on ne juge pas un livre à sa couverture - ce qui est tout à fait vrai – c’est elle qui va d’abord titiller ma curiosité. Seulement après, je lis le titre de la fiche article et enfin la description.
 

Une chance de vendre mon livre avec un titre anglais ?

Pensez-vous réellement qu’en voyant un titre en anglais, je vais m’arrêter dessus ? Il y a en réalité peu de chance. En effet, si je vois un titre anglophone en première de couverture, je vais directement penser que le texte est en anglais. Je vais même me demander ce qu’un livre anglais fait sur un site de vente français, sans vraiment chercher plus loin et donc le zapper totalement. Et je suis certaine que je ne suis pas la seule à penser ainsi.
Donc pourquoi m’arrêter sur un ouvrage anglophone alors que je lis essentiellement en français ? Il est là le risque quand on choisit un titre en anglais, celui de louper des ventes à cause d’un titre qui a de la classe mais qui ne vise pas le bon public. Et les anglophones ? S’ils commandent votre livre dans la même démarche et se retrouvent avec un texte en français, comment vont-ils réagir ?

C'est sur cet aspect-là que je demande aux auteurs de faire attention. Je sais que certains n'y penseront pas alors, je préviens.
 

Conclusion

Pour finir ce court article, que faire ? N’y a-t-il pas de solution ? Si vous avez une irrésistible envie de mettre un titre en anglais, faites-le, ne vous en privez pas. Songez tout de même à mettre une citation bien visible en français pour qu’on puisse comprendre dans quelle langue est écrit le contenu (ou qu’on puisse au moins se poser la question et, par conséquent, accordez plus d’attention à ce point-là). Ce serait bête de louper des ventes à cause d’un titre.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam