Créer son site/blog

Coralie Fouriau Par Le 2021-01-29 0

Dans Édition/Promotion

Home office 5123062 1920

Source image : lukgehr de Pixabay

Pourquoi créer un site auteur(e) ?

Je peux d’ores et déjà vous citer au moins quatre raisons de le faire.

  1. Cela vous permettra de publier du contenu autre que des tweets, publications facebook ou instagram. Les réseaux sociaux, c’est bien pour qu’il y ait une interaction avec les lecteurs. Cependant, dans les biographies de ceux-ci, les caractères sont vite limités.
  2. Permet aux lecteurs (et aux journalistes/chroniqueurs si vous faites appel à eux) de trouver les informations vous concernant.
  3. Vous aurez la possibilité de créer une boutique si vous souhaitez passer par l’autoédition.
  4. Un réseau social n’est malheureusement pas à l’abri d’une fermeture définitive.

Pour cela, je vous recommande de créer un site. Même si à la base vous voulez juste un blog, partez sur un site dont vous n’activerez que le module blog. Pourquoi ? Avec un blog, on est assez vite limité. Si vous voulez plus tard ouvrir une boutique, je ne pense pas que vous pourrez le faire à partir d’un simple blog. Pensez à votre évolution à l’avenir. Peut-être que vous allez devoir ouvrir une boutique pour assurer les commandes des lecteurs. Je vous le souhaite.

Trouvez donc un hébergeur qui fonctionne bien. Beaucoup de monde utilise Wordpress. Personnellement, il ne m’a pas attiré car j’avais besoin d’un hébergeur plus intuitif. J’avoue ne pas être très patiente, il me faut quelque chose que je maîtrise sans me prendre trop la tête. Et j’ai trouvé mon bonheur avec E-monsite (français). Toutefois, cela n’engage que moi. Vous pouvez trouver d’autres hébergeurs, mais souvent, ce sont ceux-là que j’ai croisé (Wordpress étant en tête il me semble).

Quand le créer ?

Le plus tôt possible, au moins un an avant la sortie de votre premier livre (ou maintenant si vous avez déjà des livres écrits). Vous allez sûrement vous dire « mais Odsyn, si je n’ai pas de livres à proposer, pourquoi créer un site ? Ça n’a pas de sens. » Détrompez-vous.

Sur votre site, parlez de votre activité en cours, de votre projet d’écriture (de son genre) et de son évolution. Cela va titiller la curiosité des gens. Évidemment, cela ne vient pas du jour au lendemain. C’est pour cette raison que je préconise de le créer au moins un an avant la sortie de votre projet, pour laisser le temps aux visiteurs de s’intéresser à ce que vous faites.

Même si vous n’avez pas de livres, vous pouvez créer des billets blog, publier les chapitres d’une fanfiction (écrite en parallèle de vos projets personnels) pour permettre aux lecteurs de découvrir votre style d’écriture.

Attention : pour le référencement, veillez à bien renseigner les mots-clés (ou tags) et mettez régulièrement du contenu pour être mis en avant. Un site/blog qui n’est pas entretenu tombe dans les oubliettes. Soyez plus ou moins réguliers, tentez de poster une à deux fois par mois au minimum ; plus si vous le pouvez.

Une étape en moins pour le jour J.

Le jour de la sortie de votre livre, vous aurez autre chose à penser qu’à créer un site et obtenir les visiteurs qui vont avec. Il y aura les appels à chroniqueurs, la campagne Ulule (pour les autoédités), les promotions, les salons, bref, pas le temps pour créer un site. Aussi, lorsque vous présenterez votre carte de visite, il vaut mieux que votre adresse site figure déjà dessus. Alors autant prendre de l’avance. Par la même occasion, vous allez créer une attente qui déclenchera peut-être un achat lors du jour J.

Un site, une vitrine

Prenez soin de votre site/blog. Vous n’iriez pas dans un magasin dégueulasse où les rayonnages sont totalement en désordre. Votre site, c’est pareil. Soignez la présentation, trouvez de belles images. Vous pouvez avoir des photos libres de droit sur les banques d’images :

Je voudrais apporter un bémol sur le "gratuit" car KeoT nous a fait part sur Twitter d'un fait remarqué par son père. Quel bon sens a-t-il eu en l'écoutant. Il est vrai que les images sont libres de droit. Toutefois, si vous comptez utiliser une illustration avec un visage dessus, faites attention au droit à l'image. Parfois sous l'image affichée, il y a le nom du photographe avec un lien du compte de celui-ci (car sa photo a servi de base à celui qui a fait le photomontage). Demandez au photographe (et au modèle par la même occasion car cette personne est la principale concernée) l'autorisation d'utiliser la photo.

Je vous mets un lien sur le thread de KeoT pour plus d'informations : thread KeoT. Merci à lui et à son père pour avoir fait preuve d'autant de vigilance. N'hésitez pas à aller jeter un cou d'oeil.

 

Vous avez trouvé une superbe image mais vous voulez rajouter du texte ? Vous pouvez le faire soit sur :

  • Photoscape : logiciel gratuit à installer et simple d’utilisation,
  • Gimp : à installer aussi mais plus compliqué que Photoscape. Il s’agit de l’équivalent gratuit de Photoshop (mais peut-être un peu moins puissant, néanmoins il fait le job),
  • Canva.com : personnellement, j’en suis très satisfaite pour mes infographies (pour les réseaux) même si je me contente de la version gratuite.

Et il n’y a pas que cela. La boîte à outils de l’annuaire de l’autoédition de LarryQuo est pleine (mais vraiment pleine, je vous assure) de ressources. Vous pouvez visiter son site, c’est une mine d’or pour les auteurs. Un grand merci à lui pour le travail accompli.

Conclusion

Vous avez tout à gagner à vous lancer dans la création de votre propre site. Des maisons d’édition vous mettent à disposition des blogs pour X prix alors que vous pourriez le faire vous-même. Des solutions gratuites existent et vous pourrez déjà faire pas mal de choses avec la version de base d’un hébergeur. Bon, après je ne vous cache pas qu’il y a des modules payants, mais c’est comme partout. Vous n’êtes pas obligé de payer dès le départ. Peut-être même que cela ne vous sera jamais utile d’ouvrir le porte-monnaie. Cela dépendra de vos besoins.

Soyez curieux, tournez-vous vers les autres arts que l’écriture (infographie, vidéos, etc.) car cela pourra vous servir pour promouvoir vos créations littéraires. Inutile de viser la perfectionniste à l’extrême pur. Oui je sais, c’est moi qui dis ça. Voyez cela plutôt comme un apprentissage plutôt fun. « Tiens ? J’ai compris comment il fallait faire ça sur mon logiciel de vidéo. Chouette ! » par exemple. Si vous bloquez quelque part, ne paniquez pas. Des tutos sont disponibles sur Youtube, n’hésitez pas à aller y faire un tour de temps en temps. Demandez de l’aide sur la @CommuAuteurs (ou autre compte d’entraide auteurs) pour pouvoir améliorer votre site. Même si les autres n’utilisent pas le même logiciel que vous, les manipulations sont plus ou moins les mêmes.

 

Merci d’avoir lu cet article et bon courage à vous.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam