Gare à l'informatique !

Par Le 2020-10-05 2

Dans News

Keyboard 616492 1920

Source image : 453169 de Pixabay

Introduction

Combien de personnes ont eu leurs données perdues à cause d’un appareil défectueux ? Un ordinateur en panne, un logiciel qui plante ? Je peux vous dire que cela fait rager parce que je suis passée par là. En effet, en l’espace de 15 jours (et encore je suis large), j’ai eu une panne d’ordinateur en plus d’une clé usb qui a fondu. Oui, fondu. Peut-être qu’elle contenait un défaut mais je n’ai sûrement pas dû avoir les bons gestes non plus. Je ne suis pas douée en informatique seulement avec les conseils d’une amie, j’ai pu résoudre certains problèmes.

 

L'ordinateur en panne

Je vais vous décrire ma panne ; l’article pourra peut-être vous aider si jamais vous êtes dans le même cas que moi. Déjà mon ordinateur était assez long à se lancer (j’étais encore sous Windows 8). Puis un jour je n’avais plus d’icônes qui s’affichaient. Le bureau était bien présent, j’avais encore la date et l’heure mais plus d’icônes ni sur le bureau ni sur la barre de tâche (= la barre que vous avez tout en bas avec la date et l’heure). Et l’ordinateur continuait à ramer.

 

Pour comprendre ce phénomène, il faut savoir que lorsque vous lancez votre ordinateur, beaucoup de choses se lancent en même temps sans que vous le sachiez (processus, services, recherches de mises à jour, etc.). Et c’est cela qui fait ralentir votre ordinateur. Mais comme je semblais bloquée à ce niveau-là et je ne savais pas trop quoi faire. Une amie m’a conseillé de faire passer mon ordinateur en mode sans échec (qui sont de deux types : avec ou sans prise en charge réseau). Cela peut éventuellement permettre de résoudre certains problèmes.

 

Si vous devez passer en mode sans échec, cette page de support technique Windows pourra vous être utile : https://support.microsoft.com/fr-fr/help/12376/windows-10-start-your-pc-in-safe-mode.

 

Moi j’avais dû le faire depuis mon écran de connexion car je ne pouvais même plus accéder aux paramètres. Et là j’ai fait tout ce qui était possible de faire, j’ai cliqué un peu partout pour résoudre la lenteur de mon pc mais rien ne fonctionnait. J’avais même passer mon pc à Windows 10 mais ce fut un échec de plus. J’ai dû me résoudre à faire ce que je tentais d’éviter : réinitialiser le pc. Je ne voulais pas passer par là car j’avais peur de perdre toutes mes données. Mes travaux étaient sur clé usb donc je ne m’inquiétais pas pour cela mais plus pour mes documents administratifs. N’ayant plus le choix, j’ai suivi la démarche (décrite sur cette page : https://support.microsoft.com/fr-fr/help/17085/windows-8-restore-refresh-reset-pc) et j’ai constaté que je pouvais choisir de conserver mes fichiers. J’ai donc saisi cette opportunité.

À savoir : toute réinitialisation, toute restauration n’affecte jamais les fichiers. Le seul truc qui affecte c’est le formatage et c’est vraiment la solution de dernier recours.

 

 

Là, mon problème était enfin résolu. Mes icônes étaient à nouveau présentes, tout était redevenu normal. Écoutant les conseils de mon amie, j’ai installé Advanced Systemcare, Avast Antivirus et Teamviewer pour qu’elle puisse m’aider à paramétrer correctement Advanced. Ces logiciels sont gratuits et ils permettent de nous familiariser avec la maintenance. Néanmoins attention ! J’ai installé Teamviewer car je lui fais confiance. Ne faites pas cela pour laisser la main sur votre pc à n’importe qui. Advanced va supprimer tous les fichiers inutiles qui ralentissent votre ordinateur et même les traces de votre vie privée. Il va gérer le démarrage et dans le même temps l’optimiser afin qu’il soit plus rapide. Il possède également une boîte à outils intéressante.

 

Pour prendre soin de mon pc, mon amie me préconise de faire (au regard de mon utilisation de l’ordinateur) :

  • 1 maintenance par semaine : voir la page Maintenance facile de son ordinateur.
  • 1 analyse (sur Advanced) tous les mois
  • les mises à jour (avec ceux des pilotes) tous les mois, à voir dans vos paramètres → Mise à jour et sécurité → Windows Update.
  • 1 défragmentation / an (peut être faite depuis Advanced)

 

Le malheur de la clé usb

Un problème n’arrive jamais seul. Je vais vous expliquer les erreurs que j’ai faites. Au départ, j’enlevais ma clé usb normalement. C’est-à-dire en faisant clic droit sur la clé → Éjecter. Mais au fil du temps, j’ai fini par perdre cette habitude parce que parfois une notification me disait qu’elle ne pouvait pas enlever ma clé car une fenêtre était encore ouverte. Pourtant j’avais bien fermé tous les fichiers ouverts de la clé usb. Du coup, je me disais que le pc se foutait de ma fiole (comme dirait ma collègue). Alors j’ai perdu, à grand tort, cette habitude. Bon, en réalité, des fichiers sont encore ouverts en arrière-plan. Encore une chose que nous ne voyons pas néanmoins Advanced peut balayer ces fichiers. C’est peut-être en partie la cause du problème que j’ai eu, mais pas seulement.

 

Je travaillais essentiellement sur ma clé usb. J’avais fait une sauvegarde mais elle date d’il y a deux ans à l’heure où j’écris cet article. Donc si je travaillais constamment sur ma clé, cela sous-entend qu’elle était branchée à l’ordinateur pendant de longue période. Cela pouvait se traduire en heures. Je ne m’en suis pas rendue compte mais un ordinateur, ça chauffe ; une clé usb aussi. Un jour alors que je travaillais comme d’habitude dessus, j’ai fini par enlever ma clé et j’ai constaté que celle-ci était bouillante. Je me suis brûlée avec. Bon, je me suis dit que ce jour-là, j’avais peut-être un peu abusée car d’ordinaire cela ne me le faisait jamais. Déjà là, j’aurais dû faire une nouvelle sauvegarde de mes données. Chose que je n’ai malheureusement pas faite parce que ce sont des choses que l’on procrastine, à tort, tout comme la maintenance de l’ordinateur. Cela fonctionne telle une voiture avec ses maintenances à faire régulièrement. Oui, notre travail est important, cela pourra attendre quelques jours. Sauf qu’au bout d’un moment, nous n’aurons plus ces quelques jours. Alors quand vous avez une voix qui vous dit « Je devrais peut-être faire une nouvelle sauvegarde. Celle que j’ai date un peu », surtout faites-la, n’attendez pas ou vous le regretterez amèrement.

 

J’avais remarqué qu’un point d’interrogation bleu était affiché près de ma clé. Mais bon, je n’y ai pas accordé plus d’attention que cela. Quel tort une fois encore ! Oui, oui, je suis une bille en informatique, je l’avoue. Bureautique, ok mais informatique, néant. Car le jour suivant, j’ai eu le regret de voir s’afficher lors de l’insertion de ma clé le message « Vous devez formater le disque du lecteur E : avant de l’utiliser. Voulez-vous le formater ? » Euh… Plaît-il ? Je cliquais sur « Annuler ». Je ne voulais pas formater, l’est fou lui ! Sauf que le destin en a décidé autrement. En quittant la fenêtre, j’avais un message d’erreur et je ne pouvais plus accéder à ma clé. Je l’ai donc enlevé pour refaire une tentative et je m’étais encore brûlé les doigts. Toutefois, j’ai constaté que le plastique avait fondu et elle a fini par se fendre. Alors ? Défaut de fabrication ? Ou était-ce dû à ma maladresse ? Peut-être un peu les deux mais surtout en grande partie à cause de mon inexpérience dans le domaine.

 

Et évidemment, pas de sauvegarde de faite ! Bah non, c’est toujours mieux de le faire quand il est trop tard ! Bon, ne vous inquiétez pas, je ne suis pas en larmes. Un peu blasée par mon manque de prévoyance. J’ai perdu des mois, voire des années de travail mais ce n’est pas si grave. Si, c’est grave mais sans être grave.

ATTENTION : une clé usb qui chauffe anormalement, qui est bouillante quand vous la touchez pourrait exploser. Donc dès que vous trouvez qu’elle chauffe trop, évitez de l’utiliser.

Quand on chute, on se relève vite, n'est-ce pas ?

Eh oui, je pars sur ce principe-là. Quand on chute (surtout de façon ridicule), on se relève bien vite. De toute façon, à quoi cela va-t-il me servir de taper des pieds au sol comme une gamine capricieuse ? Cette attitude ne me rendra pas mes données.

 

J’ai tout de même tenté des choses. Advanced permet la récupération de données. J’ai donc branché la clé et j’ai suivi la récup’. L’ordinateur a tourné toute la nuit mais bon, il n’était plus à cela près. J’ai récupéré pas mal de fichiers mais certains ont été perdu. C’était à prévoir. J’ai tout mis dans un dossier « Fichiers récupérés ». Après, il faut savoir exploiter ces fichiers au langage venant d’un autre monde. C’est ce que j’ai dit à mon amie : « ça me fait des fichiers bizarres avec des noms étranges. On dirait qu'un nouvel univers s'est créé de lui-même. » Mais elle, elle a l’habitude. Au final, mes fichiers n’étaient plus récupérables. Honnêtement, vu l’état de ma clé usb, j’ai déjà résiliée à une perte totale des données.

Conseils à appliquer vivement pour préserver son travail et son matériel

I. Les raccourcis

Pour commencer, n’utilisez que des raccourcis sur votre bureau. On a tendance à laisser plein de choses trainer dessus mais cela prend une place considérable. C’est un des facteurs du ralentissement de votre pc. Un raccourci pèse 0 octet donc ne prend pas de place du tout. Utilisez donc les raccourcis pour optimiser votre ordinateur. C’est d’ailleurs ce que je comptais faire (suite à une discussion avec l’informaticien du lycée où je travaille) quand mon pc est tombé en panne. Encore un coup du destin ?

 

II. L’entretien de l’ordinateur

C’est comme tout. Une fois de temps en temps, vous avez besoin de vous laver pour vous sentir à l’aise ? Eh bien l’ordinateur c’est pareil. Il a besoin d’être entretenu pour fonctionner convenablement. Donc éliminez la « crasse » qui ralentit votre ordinateur en faisant les maintenances que j’ai citées plus au-dessus. Passez le chiffon à poussières ne fait pas de mal non plus. La poussière n’est pas bonne du tout pour les circuits électroniques.

 

III. Les sauvegardes

On n’est jamais assez prévoyant. Moi-même je ne l’ai pas été suffisamment. Donc faites une sauvegarde régulièrement (au moins une fois par semaine) pour protéger votre travail d’éventuelles pannes. Il y a plusieurs méthodes :

  • Sur clé usb : pratique pour travailler d’un ordinateur à un autre ou comme conservation de documents. Néanmoins il y a des risques de pertes ou de vol. Aussi la capacité d’une clé usb (comme tout autre appareil) à une durée de vie.
  • Sur un disque dur externe : personnellement vu l’expérience que je viens d’avoir, j’ai investi dans un disque dur externe ayant une capacité de stockage de 1 terra-octet (1 To). J’ai pris un disque dur externe Kesu qui m’a coûté une cinquantaine d’euros.
  • Sur un cloud : tel que Google Drive, Dropbox, OneDrive. Il y a des solutions gratuites pour préserver vos documents. À voir avec les capacités de stockage. Il faut choisir en fonction de vos besoins.

 

Je vous conseille aussi fortement (et je le fais systématiquement), c’est de sauvegarder votre travail régulièrement. Dès que vous avez fini une phrase de votre roman → CTRL + S (« S » pour sauvegarde). On n’est jamais à l’abri d’une panne de courant et cela arrive quand on ne s’y attend pas. Dans ces cas-là, il vaut mieux n’avoir qu’une phrase à réécrire plutôt que de devoir tout reprendre depuis le début.

 

IV. Twitter ou mailing

J’ai récupéré des extraits de mon roman parce que je les avais partagés sur Twitter (en captures d’écran). Comment j’ai fait ? J’ai scrollé mon compte Twitter pour retrouver les captures ? Non. Sur Twitter, vous pouvez télécharger l’archive de vos données. Cliquez sur « Plus » puis sur « Paramètres et confidentialité ». Dans « Comptes », allez au niveau de « Données et autorisations » cliquez dans « Vos données Twitter » et entrez votre mot de passe pour pouvoir demander le téléchargement de vos archives. Vous pouvez les demander une fois tous les trente jours. Faites attention à ce que votre demande soit bien prise en compte. Souvent le lendemain, on reçoit une notification nous indiquant que le téléchargement des données est disponible. C’est peut-être possible de le faire également sur Facebook, à voir.

 

Si vous n’avez pas confiance aux gens (c’est possible), vous pouvez envoyer vos captures d’écran d’un compte perso à un autre compte perso ; ainsi vous gardez la main sur vos extraits. Sinon vous pouvez utiliser le système des mails. Pour cela, vous pouvez créer un mail qui ne servira qu’à recevoir vos documents de travail. Sur Gmail, vous pouvez avoir 15 Go de stockage. Vous vous envoyez les documents, ou vous pouvez vous connecter directement au compte travail pour garder vos documents dans vos brouillons.

 

V. Notes sur papier

Privilégiez les notes papiers, sur carnets par exemple. Imprimez vos chapitres et créez des archives (si vous avez de la place). C'est ce que je fais pour PRS - Portail Refuge Sanctuaire. Je sais que ce n'est pas très économique, écologique, tout ce que vous voulez. Mais cela limitera la perte ; vous pourrez continuer votre roman et ressaisir les premiers chapitres plus tard. Rien ne vous empêche de travailler uniquement sur du papier brouillon si vous voulez respecter l'environnement, ou d'imprimer exclusivement en recto-verso. Vous pouvez sortir vos pages en noir et blanc et stabiloter si nécessaire (avec un code couleurs). Personnellement, je travaille essentiellement sur du brouillon, même au travail. Les documents que j'utilise ne nécessitent pas de belles feuilles toutes neuves. Faites de même pour vos écrits.

 

 

L'après catastrophe

Que fait-on après récupération de ce qu’on a pu ? Personnellement je vous conseille de :

  • Lister les documents que vous devez refaire (chapitres, annexes, etc.)
  • Donner des priorités à chacun d’eux

Vous allez faire une sorte de brainstorming, notez tout ce qui vous passe par la tête.

 

Pourquoi ? Une catastrophe pareille suffit largement pour mettre votre cerveau en pagaille. Vous avez passé des heures à écrire vos documents et peut-être à dessiner votre carte. Alors tout voir partir en fumée sera éprouvant et quand on se décide à se remettre au travail, on ne sait pas par où commencer. Il faut de l’organisation encore une fois. Gérer les priorités vous aidera à y voir plus clair, à savoir qu’est-ce qui prime à l’instant T. Une fois que ce sera fait, vous n’aurez plus qu’à vous lancer.

Ce que vous pouvez faire aussi, c'est imprimer vos extraits récupérés (ou les garder en format numérique si vous préférez mais attention → sauvegarde règulière oblige), les replacer selon les chapitres auxquels ils appartiennent et juste prendre des notes dessus sur ce que vous aviez prévu dedans. Ainsi vous poursuivez votre route comme s'il ne s'était rien passé. Les chapitres que vous aviez déjà écrit, vous y reviendrez plus tard. Ne laissez pas cet incident vous mettre des bâtons dans les roues. C'est une chose dont on se passerait bien, c'est vrai, mais ce n'est pas une fatalité.

Pour finir

Voilà pour cet article, je n’ai plus rien à ajouter pour le moment. Si jamais j’ai d’autres infos à donner, je le mettrai à jour. Si vous êtes dans cette situation, courage ! Je remercie énormément cette amie pour son aide et son soutien durant cette épreuve (et d’avoir vérifié, corrigé et complété cette page). Bonne journée à vous et merci d’avoir lu jusqu’au bout.

  • 2 votes. Moyenne 4.5 sur 5.

Commentaires

  • Larry Quo

    1 Larry Quo Le 2020-10-07

    Bonjour Coralie,

    Merci pour ces rappels Ô combien précieux.
    Il est vrai que peu de personnes pensent notamment à sauvegarder leurs activités sur Twitter et s'envoyer le fichier. Que dire de la clé USB qui chauffe ^^. La poussière est aussi une "acarienne" envahissante ^^.
    Conseils à mettre entre toutes les mains.
    Au plaisir.

    Larry
    Coralie Fouriau

    Coralie Fouriau Le 2020-10-09

    Bonjour Larry, cela me fait plaisir de vous voir. Oui, la poussière, éternelle ennemie des appareils électroniques. Moi-même, je n’ai pas été suffisamment prévoyante. Alors oui, un petit rappel ne fait pas de mal. Merci d'être passé, bonne journée. :)

Ajouter un commentaire

Anti-spam