Écrire son premier roman

Ecriture ordinateur2

Un projet d'écriture tel un roman est un travail de longue haleine.

Il faut beaucoup de détermination et de soutien pour y arriver.

 


Écrire un livre n'est pas une chose aisée que l'on fait en quelques heures. Cela se fait en plusieurs étapes. Nous avons d'abord la préparation, la rédaction puis les corrections (en effet "les" car il n'y en aura pas qu'une).

I - La préparation

C'est une étape à ne surtout pas négliger ! On ne part pas en voyage sans avoir prévu la destination et sans prendre ses bagages, n'est-ce pas ? C'est une partie qui vous prendra beaucoup de temps et ceci est normal. Pourtant un outil pourrait grandement vous aider à créer votre histoire, c'est le schéma narratif. Il est composé de cinq parties :

  1. Situation initiale : comment sont vos personnages au tout début de l'histoire ? Parlez de la culture, de la politique, du climat, de l'environnement dans lequel vivent vos personnages. Donnez l'ambiance du début, déterminez aussi les personnages principaux ainsi que les personnages secondaires. Il est possible d'inclure des personnages récurrents et de déterminer leur rôle.
  2. Élément perturbateur : un événement devra perturber le quotidien de vos personnages : un vol, un meurtre, la création ou l'invention d'une tiers personne, etc. C'est l'élément qui donnera naissance à l'aventure que vous avez choisi de nous faire vivre.
  3. Péripéties : listez toutes les péripéties (ou actions) par lesquelles devront passer vos personnages. Vous pouvez faire un plan ou un tableau si cela peut vous aider.
  4. Élément de résolution : il faudra trouver une solution au problème que vous avez évoqué dans votre roman. S'il n'y a pas de solution, alors vous risquez d'avoir une histoire sans fin, une histoire à rallonge, répétitive et qui n'aura à force plus aucun sens.
  5. Situation finale : comment seront vos personnages à la fin du livre ? Que ressentiront-ils ? Qu'est-ce qui a changé dans leur vie ? Ont-ils appris quelque chose de leur aventure ?

Soyez le plus précis possible !

 


Cette étape fera appel à votre imagination mais pas seulement. Vous devrez effectuer énormément de recherches afin que votre récit soit cohérent. C'est pour cette raison que la phase de préparation est si longue. Évitez de parler du premier téléphone au XVIIe siècle par exemple. Les anachronismes peuvent vite se faufiler dans votre écrit alors soyez vigilant. N'oubliez pas de faire appel à vos cinq sens lorsque vous écrivez. On ne fait pas que toucher, voir ou entendre. On sent aussi des odeurs, on a des appréhensions, des pressentiments (qu'ils soient bons ou mauvais). On peut aussi trembler parce qu'on a froid, on a peur de quelque chose ou de quelqu'un. Cela donnera du relief à votre romanN'oubliez pas les descriptions dans votre roman. Aidez le lecteur à imaginer ce que vous avez en tête. Le laisser imaginer ce qu'il veut n'est, à mon humble avis, pas recommandé.

Toutefois vous pouvez faire les recherches au fur et à mesure que vous avancez dans votre roman. Mais n'oubliez pas de les faire.

 

Deux petits conseils personnels

De par mon expérience, je vous recommande fortement de :

  • Faire des fiches personnages : notez les caractéristiques de vos personnages principaux, définissez leurs atouts et leurs limites, leurs qualités/défauts. Écrivez en quelques mots leur histoire. Un événement engendrera une certaine réaction. Cela vous aidera à donner un caractère propre à vos personnages.
  • Faites un plan de votre ville, de votre île ou de votre pays. Même si ce n'est pas à l'échelle et qu'il vous faut neuf feuilles A4 pour le faire, la carte vous aidera à rester dans la cohérence géographiquement parlant.

II - La rédaction

Je vais passer très vite ce sujet car il n'y a pas véritablement de secret là-dessus. Tout ce dont vous avez besoin est de votre ordinateur et d'un logiciel de traitement de texte. Préférez la police Times New Roman avec une taille 12, ce sera plus agréable pour vous lire. Les maisons d'édition apprécieront aussi mais je vous en parlerez sur une autre page.

Si vous préférez faire à l'ancienne, vous aurez juste besoin d'un stylo et d'un gros cahier. Toutefois, je vous recommande tout de même l'ordinateur car vous serez obligé de tout retranscrire sur support numérique. Les maisons d'édition n'aiment pas les romans écrits à main levée. Cela va vous faire perdre du temps. Disons que vous pouvez vous servir du gros cahier pour y mettre toutes vos notes.

 

Au fait si ! J'ai un petit quelque chose à vous dire dans la rédaction. Faites en sorte que la lecture soit fluide ; variez entre phrases courtes et phrases longues. Vous pouvez les manipuler pour créer un certain effet. Les phrases courtes qui se succèdent peuvent donner un effet pénible. À vous de savoir les manipuler correctement et au bon moment. Par contre, les phrases longues peuvent faire perdre le fil aux lecteurs. Évitez de faire des phrases de plus de deux lignes.

Vous pouvez agrémenter votre récit avec des figures de styles. Les plus courantes sont la métaphore et la comparaison.

Exemple de métaphore :

"Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage" - Baudelaire, "l'Ennemi"

Exemple de comparaison :

"Elle ressemblait aux femmes de livres romantiques" - Flaubert, "L'Éducation sentimentale" → dans cet exemple, nous avons l'outil de comparaison "ressemblait".

III - Les corrections

Alors pourquoi les corrections ?

 

La première correction consistera à réécrire votre livre. Allons ne désespérez pas, ce sera très enrichissant, je vous l'assure ! Vous verrez qu'en vous relisant, vous allez trouver des choses qui n'iront pas. Donc première chose à faire : réécriture. Vous allez devoir prendre du recul et laisser vos sentiments de côté. Votre petit roman est votre poussin mais il doit grandir. Il pourrait arriver qu'un chapitre devienne complètement inutile du fait de la réécriture. Surtout pas de panique, ce n'est pas grave de perdre un ou deux chapitres. À l'inverse, vous pourrez avoir besoin d'en écrire d'autres. Peu importe, du moment que votre récit reste cohérent. À force, vous verrez que votre roman commencera réellement à avoir de l'allure.

 

Ensuite quand vous aurez fini de réécrire votre livre et que vous en serez satisfait, vous allez corriger le fond et la forme. Pour le fond, vous allez vous assurer de la cohérence de votre récit. Pour la forme, c'est simple, corrigez vos fautes (inattention, erreurs de frappe, grammaire, syntaxe, ponctuation). Surtout évitez d'écrire comme vous parlez ! Nous n'employons pas les mêmes termes à l'écrit qu'à l'oral. Évitez de mettre "ça" à tout bout de champ, réservez ce mot pour les dialogues. Dans un moment stressant par exemple, il est vrai qu'on aura plus tendance à dire "ça" plutôt que "cela" même pour une personne de la haute société. Vous pouvez demander à quelqu'un de lire votre écrit et de dire ce qu'il en pense, s'il voit des fautes que vous vous n'auriez pas vu. Vous pouvez aussi utiliser des correcteurs en ligne. Mais attention ! Ils peuvent vous induire en erreurs. Personnellement, je les utilise pour détecter les fautes. Mais je suis suffisamment bonne en orthographe pour juger si je suis d'accord ou pas avec ce que le correcteur me propose.

Conclusion

Voici quelques pistes pour vous aider à démarrer votre écrit. Je n'affirme pas que ce soit la meilleure méthode mais c'en est une. C'est comme cela que je procède pour écrire les miens, cela vient donc de mon expérience personnelle. À vous maintenant de voir si elle vous convient ou pas.

Pour bien démarrer votre récit, vous devez absolument savoir où vous allez. Sinon vous courrez droit dans le mur. Ce qui est tout aussi important, c'est de connaître la fin que l'on souhaite donner à son roman, car c'est elle qui vous donnera la ligne de conduite. Si vous avez un objectif bien précis, vous ferez tout pour l'atteindre.

 

 

Maintenant que vous avez ces clés en main,

je vous souhaite bon courage pour votre premier ouvrage !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19 Nov 2017